Un article sur l’art-thérapie

Voici un article intéressant sur l’art-thérapie. L’article n’a subi aucune modification. Il est issu du site : « Thérapeutes  T  Magazine » et se trouve à l’adresse suivante : 

https://therapeutesmagazine.com/lart-therapie-au-dela-de-lart-habituel/

Bonne lecture.

« 

L’ Art-Thérapie, au delà de l’art habituel…

Souvent mal connu, donc mal compris, l’art-thérapie est pourtant dans tous les rayons de bien-être et développement personnel. Souvent associé à la peinture et aux mandalas, l’art-thérapie est bien plus qu’une pratique occupationnelle qui ne se fait pas seul mais en relation avec un thérapeute.

Jean-Pierre Royol, Docteur en psychologie et psycho-pathologies cliniques et directeur du centre de recherche et de formation Profac dit, dans ses nombreux articles que :

« l’art-thérapie n’est pas de produire des artistes ni des œuvres d’art et encore moins de les exposer » mais plutôt de favoriser l’expression de la personne et de lui permettre de « parler sans les mots », en utilisant des dispositifs, autres que la pratique habituelle de l’art.

La pratique au service du mieux-être, c’est du sérieux !

L’art-thérapie est “une méthode d’accompagnement qui consiste à créer les conditions favorables à l’expression et au dépassement des difficultés personnelles par le biais d’une stimulation des capacités créatrices » et dont les bienfaits directs sont de libérer et apaiser le mental.

C’est une thérapie qui fait exprimer les émotions les plus lointaines et qui fait partie des méthodes de soins non médicamenteuse ayant un impact direct sur la vie intérieure.

Tout être humain a de la créativité en lui, que ce soit pour exprimer un art, trouver des solutions, avoir des idées, des projets…tout ce qui fait que l’être humain vit et avance…

Mais parfois, il y a des situations où la personne bloque ou reste figée à plus ou moins long terme.

Fragilisée par les épreuves de la vie ou la maladie, l’art-thérapie trouve sa place dans le cadre des troubles dépressifs, psychosomatiques et des conduites additives, des problèmes alimentaires mais aussi de pathologies comme l’autisme et les psychoses.

Oser un changement durable…Oser la rencontre avec un art-thérapeute.

Chaque art-thérapeute est singulier !

C’est en lien avec lui que l’art-thérapie, par le souffle créatif qu’elle apporte, va permettre un mouvement vers soi visant la créativité psychique pour (re)lancer l’envie, le désir de se « dire autrement » là où les mots ne savent pas, là où les mots ne savent plus afin de trouver sa solution et redevenir acteur de sa vie.

Un suivi art-thérapeutique permet de reprendre sa vie en main pour aller vers un mieux-être.

C’est une thérapie pour soi qui passe par la relation où aucun savoir faire artistique ou technique n’est attendu, enseigné ou exigé.

Si, il n’y a pas de contre-indication médicale, tout le monde peut pratiquer l’art-thérapie, dès l’instant où il y a une demande et un besoin de prendre du recule.

L’art-thérapeute travaille là où en est le patient pour venir ouvrir “le champ des possibles”.

La formation de l’Art-Thérapeute

Il existe plusieurs écoles et formations sérieuses et différents courants pour former à l’art-thérapie.

Certains sont déjà thérapeutes où vont le devenir (psychologue, infirmier, médecin, éducateur) ou artistes diplômés tentés par le soin.

Il n’y pas de cursus initial après le lycée, mais des formations débutant généralement à partir de Bac+3.

Spécialisation ou profession à part entière, quelque soit le contenu de l’enseignement  (psychologique et/ou psychanalytique, psychosomatique etc…), celle-ci y est exigeante et rigoureuse.

Elle allie des connaissances théorico-cliniques, demande un travail d’élaboration et de recherche et d’écriture. Un travail sur soi est recommandé voir demandé.

A l’issu de sa formation, l’art-thérapeute, véritable professionnel spécialisé mettra toute sa sensibilité artistique singulière et ses connaissances acquises, non pas au service d’un enseignement artistique, mais de l’expression de personnes présentant des difficultés psychologiques, physiques ou sociales, passagères ou chroniques.

L’art-thérapeute respect un code de déontologie qui inscrit sa profession dans un cadre éthique.

Peggy Paolini
Art-Thérapeute et médiatrice artistique
Certifiée d’Etat  RNCP (34)
De la Petite Enfance au Grand-Âge
Cabinet – Domicile et institution  » .

 

 

 

Prendre rendez-vous en Art-Thérapie Evolutive

Un cabinet à Carignan-de-Bordeaux et un atelier à Blanquefort :

 

Je vous accueille pour une séance du lundi au samedi de 9h à 19h à mes deux ateliers.

 

Au cabinet de Carignan-de-Bordeaux, sur la rive droite (environ 15mn de Bordeaux-centre en voiture):

Art-Therapie Evolutive à Carignan de Bordeaux   Art-Therapie Evolutive à Carignan de Bordeaux

A l’atelier de Blanquefort (rive gauche) :

Art-Therapie Evolutive à Blanquefort   Art-Therapie Evolutive à Blanquefort

 

Pour prendre rendez-vous ou demander plus d’informations, contactez moi via la page de contact (par téléphone, email ou formulaire de contact)

Plus de renseignements sur l’Art-Therapie Evolutive sur la rubrique « Qu’est-ce que l’art-thérapie evolutive®? ».

LA PEINTURE INTUITIVE POUR RENOUER AVEC SOI

Des ateliers de Peinture intuitive sont également proposés en complément des séances d’Art-Thérapie Evolutive.

Un espace pour se détendre et pour se libérer de certains blocages par la créativité. Une parenthèse au coeur de soi qui permet de renouer avec son enfant intérieur. Mais également de retrouver le plaisir de s’exprimer librement par la peinture.  A l’aide d’un rouleau, d’un pinceau, ou bien à la main, redécouvrir le plaisir de créer sous des formes diversifiées.

Contactez-moi par téléphone, email, ou via le formulaire de contact sur cette page.

 

Art-Therapie Evolutive à Blanquefort Art-Therapie Evolutive à Blanquefort

La clé de la sécurité intérieure au service d’une existence positive

Guider et élever la personne : tel est le rôle de l’art-thérapeute evolutif®. Voici l’exemple d’une séance dont le thème est le renforcement de la sécurité intérieure. A l’aide de plusieurs supports artistiques, la personne a imaginé sa clé. Cette dernière est en cours de réalisation. Plusieurs séances peuvent être nécessaires à l’élaboration d’une même œuvre.

L' Art-Thérapie Evolutive à Blanquefort

Rappel : L’œuvre réalisée en art-thérapie evolutive® n’a pas de finalité esthétique. Elle permet de mettre un sens positif sur son existence, d’aller à la rencontre de ses ressources et de ses qualités, en se libérant des trop-pleins. Harmonieuse, elle permet de vivre davantage de sérénité et de confiance dans sa vie. Chaque réalisation appartient à la personne, qui repart avec. L’œuvre permet de laisser une trace de ce qui a été débloqué et valorisé et de recontacter le positif au quotidien.

Les bienfaits de l’ art sur la santé

Voici un article intéressant sur les bienfaits de l’art sur la santé. L’article n’a subi aucune modification. vous pouvez le trouver à l’adresse URL suivante : https://www.levif.be/actualite/sante/les-multiples-bienfaits-de-l-art-sur-la-sante/article-normal-1215451.html?fbclid=IwAR00g6xySUlh20Q9QIVYAMeQoZa2QPEGdvGiDeqdw9eOdhkInibwg_Cz4WM&cookie_check=1574368390.

Bonne lecture !

« Les multiples bienfaits de l’art sur la santé

Stagiaire Le Vif

Plusieurs études ont montré que l’art est utile pour complémenter les traitements médicaux traditionnels. Pour la première fois, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) s’est penchée sur l’impact qu’auraient les activités artistiques et culturelles sur les perceptions et l’expérience que nous avons avec le domaine de la santé.

                               L’art possède plusieurs vertus thérapeutiques © iStock

Dans son rapport, l’OMS se base sur les faits relatifs aux interventions dans le domaine de l’art et de la santé après avoir analysé 900 publications, dont 200 examens couvrant plus de 3000 études. Après avoir analysé plusieurs études, elle déclare que l’art peut être bénéfique pour la santé mentale et physique. « Faire entrer l’art dans la vie de quelqu’un par le biais d’activités telles que la danse, le chant ou la fréquentation de musées et de concerts nous donne une clé supplémentaire pour améliorer notre santé physique et mentale », explique le Dr Piroska Östlin, directrice régionale de l’OMS pour l’Europe. Selon ses dires, l’art pourrait aider à gérer des problèmes de santé comme le diabète, l’obésité ou la mauvaise santé mentale, car il apporterait une solution là où la médecine traditionnelle n’en aurait plus.

L’art réduit le stress, améliore la confiance en soi et possède plusieurs vertus thérapeutiques. Le rapport de l’OMS examine les bienfaits des activités artistiques sur la santé grâce à cinq catégories d’art: la culture (musée, concert, théâtre), la littérature (écrire, lire), les arts visuels (peinture, photo, design), les arts de la scène (chant, musique, danse, cinéma) et les arts en ligne. Après analyse, l’institution a conclu que l’art aurait une influence positive sur la santé mentale et physique.

Créer

Créer un visuel artistique nous aiderait à combler un vide et améliorerait nos connexions cérébrales. Le processus artistique pousse le patient à dépasser sa tristesse et l’empêche de ruminer, ce qui réduirait considérablement son stress. La création, quelle qu’elle soit, améliorerait notre concentration. Une étude affirme que les personnes qui gribouillent dans leur cahier pendant les réunions retiendraient 29% d’informations en plus que les autres.

La musique

Pour ce qui est de la musique, celle-ci jouerait un rôle primordial dans la réduction du stress et stimulerait les fonctions cognitives chez les personnes souffrant de démence. Selon l’OMS, en écouter diminuerait également les effets secondaires du traitement contre le cancer tels que le manque d’appétit, les nausées et les somnolences. Pour finir, jouer d’un instrument renforcerait les connexions cérébrales des patients.

Le chant

Chanter, aussi surprenant que ça puisse être, serait un moyen de soigner les maladies pulmonaires obstructives chroniques. Ce serait également bénéfique pour améliorer l’attention, la mémoire épisodique et certaines fonctions exécutives chez les patients souffrant de démences comme ceux atteints de la maladie d’Alzheimer.

La danse

La danse jouerait un rôle dans l’amélioration de la motricité, particulièrement chez les personnes atteintes de la maladie de Parkinson. Les personnes souffrant de cette maladie neurologique chronique dégénérative rencontrent des symptômes physiques tels que des troubles moteurs, des tremblements et de la rigidité. Ils peuvent également souffrir de symptômes psychologiques comme la dépression, la fatigue ou certains troubles cognitifs.

La pratique du tango argentin, par exemple, est un moyen de travailler l’équilibre, la mobilité, le rythme, la mémoire et l’attention. Elle apporte également une interaction sociale entre les danseurs et peut donc être une solution potentielle pour soulager certains symptômes de la maladie de Parkinson.

L’art comme outil thérapeutique

Plusieurs pays d’Europe utilisent l’art en complément des traitements médicaux classiques. Certains hôpitaux ont par exemple pu constater que le fait d’inclure des activités artistiques dans les salles d’attente des urgences (comme de l’artisanat et l’intervention de clowns) réduirait le stress, apaiserait la douleur et baisserait la tension artérielle chez les enfants ainsi que chez leurs parents. L’art comme aide à la santé serait plus rentable que les traitements conventionnels et ferait tout autant effet pour certains. « Les activités artistiques peuvent combiner simultanément de multiples facteurs de promotion de la santé (comme l’activité physique et le soutien à la santé mentale) et ne comportent qu’un faible risque de résultats négatifs. Étant donné que ces interventions peuvent être adaptées à des personnes de différents horizons culturels, elles peuvent également être un moyen de faire participer des groupes minoritaires ou difficiles à atteindre », ajoute l’OMS.

Depuis cet hiver, à Montréal, une visite au musée peut vous être prescrite par votre médecin. L’accord entre l’association Médecins francophones du Canada et le Musée des beaux-arts de Montréal a pour but de permettre aux patients et à leurs proches de profiter des bienfaits de l’art grâce à un accès gratuit au musée. L’art-thérapie améliore l’humeur du patient, lui permet de réduire sa dose de médicaments et raccourcit sa convalescence.

Suite à son rapport, l’OMS souhaite que le public soit davantage sensibilisé aux bienfaits potentiels des activités artistiques sur la santé et veille à ce que des programmes « d’art pour la santé » soient accessibles au sein de la communauté.

Auteure: Margaux Glamocic ».

Modelage du féminin créateur

Voici l’exemple d’une séance où la personne a modelé le nouveau féminin créateur (en cours de réalisation) en utilisant de l’argile autodurcissante. Un travail profond de transformation du corps à la rencontre des ressources du féminin. Une belle manière de se revitaliser tout en créant  à l’atelier de Blanquefort.

L' Art-Thérapie Evolutive à l'atelier de Blanquefort

Une séance pour se préparer au changement

Se préparer au changement, imaginer : « La porte du renouveau ».

Se préparer au futur, mieux gérer le changement et l’inconnu. Les photographies qui suivent montrent l’élaboration de la porte du renouveau (en cours). La porte s’ouvre et dans une prochaine séance, la personne imaginera ce qu’il y a derrière afin de se projeter dans le futur avec davantage de confiance et de sérénité. Merci à la personne m’ayant autorisée à diffuser les photos de sa séance.

L'Art-Thérapie Evolutive au cabinet de Carignan-de-Bordeaux

RappelL’ art-thérapie évolutive® : pour qui, pourquoi ? Consulter la rubrique du site « Qu’est-ce que l’Art-Thérapie Evolutive®« ?. Cette méthode de développement personnel n’a pas pour finalité une recherche esthétique. L’art est un moyen de mieux se connaître en faisant notamment appel à des informations provenant de l’inconscient favorisant la croissance intérieure. 

La créativité au service du mieux-être

La colombe de la paix et le besoin de liberté

Alléger sa vie – une parenthèse au cœur de soi :

La séance d’art-thérapie evolutive permet de plonger au cœur de soi, loin des contraintes . Expérimenter différents outils artistiques (peinture, pastels secs, pastels gras, collage, modelage…) ludiques et tactiles. Ces médiums enrichissent le dialogue et permettent de découvrir des informations enfouies. Ces informations sont précieuses et permettent d’entrer dans un cheminement positif, en allant à la rencontre de ses ressources. Ci-joint, l’exemple d’une séance sur le thème de la paix et de la Liberté. La personne a peint cette colombe, sur un fond bleu pastel. Merci à elle d’avoir accepté le partage de sa réalisation.

L'Art-Thérapie Evolutive au Cabinet de Carignan-de-Bordeaux